Fumer tue, jeter pollue

27/07/2020

Fumer, en plus d'être nocif pour la santé, est tout aussi nocif pour la planète. Quelles solutions ? Comment les politiques remédient-elles à ce problème croissant ?

Le Saviez-Vous ?

  • 1 mégot pollue un demi mètre cube d’eau (500L)
  • fumer un paquet par jour pendant 50 ans équivaut à polluer 1.4 million de litres d’eau
  • 1 cigarette met 12 ans à se dégrader
  • 5 200 milliards cigarettes produites chaque années, 66% finissent dans la nature dont 40% rien que dans l’océan.
  • 140 millions mégots sont jetés chaque jour
  • 1 cigarette contient 4 000 substances chimiques différentes dont 100 toxiques et/ou cancérigènes
  • Selon une étude de la Commission européenne, les mégots de cigarette sont le déchet plastique le plus retrouvé sur les plages européennes, juste après les bouteilles en plastique
  • On estime entre 20 000 à 25 000 tonnes la quantité de mégots jetés chaque année en France
  • Le filtre contient des matières plastiques et plusieurs milliers de substances chimiques.

 

En France, les villes sont très touchées, selon la fiche pollution mégots du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, on ramasse environ 2 milliards de mégots à Paris, 500 millions à Marseille, 200 millions à Bordeaux ou encore jusqu’à 100 millions à Lille.

 

On repère donc deux enjeux principaux :

  • Un enjeu écologique 
  • Un enjeu économique

 

Pour contrer ces problèmes, ou du moins en diminuer les effets, plusieurs solutions s’offrent à nous. En commençant par une solution législative grâce à la loi anti-gaspillage qui change les coûts de gestion des mégots. Il s’agit d’une loi qui repose sur une logique de pollueur-payeur, ces coûts seront désormais à la charge des producteurs de produits tabac. 

Sur ce principe, les industries du tabac devront gérer les déchets qu’ils produisent, cela pourrait reposer sur le versement d’une taxe d’éco-participation qui financera des actions en rapport avec le traitement et la collecte des déchets. 

 

Cependant, les industries ne sont pas les seules visées par le gouvernement pour enrayer ce problème de pollution. En effet, le but est aussi de renforcer le civisme des fumeurs. Cette envie passe par l’installation de nombreux cendriers urbains, le financement de campagnes d’information mais aussi par des contraventions qui s’élève aujourd’hui jusqu’à 135 euros. Quoi de mieux que toucher à leurs porte-monnaie pour obliger les fumeurs à faire plus attention à leurs mégots. (sans vouloir être trop politique...)

 

Enfin,  peut-être avez-vous entendu parler de GreenMinded ?

 

Alice Comble, la Fondatrice de GreenMinded est apparu il y a quelques temps dans une vidéo Brut

A la suite de cette vidéo nous nous sommes intéressés à cette envie de plus en plus forte envers le Zéro Déchet. Même si le meilleur déchet reste celui qui n’est pas créé. 

 

GreenMinded est une association qui recycle la partie du mégot qui sert de filtre et a créé des kits de recyclage trouvables sur le site internet de l’association. Cette partie faite de plastique, une fois utilisée par le fumeur, est remplie de substances toxiques. Une fois dépolluée, la fibre saine est compressée puis chauffée pour devenir une plaque de construction en plastique recyclé et réutilisable..

Malheureusement, il n’y a qu’une seule entreprise en France qui recycle les mégots de cigarette, du moins pour le moment. 

 

Le désavantage de cette solution est sans aucun doute le prix pour un particulier, les coûts de dépollution et de recyclage sont assez élevés, empêchant un certain nombre de personnes d’utiliser cette solution. 

 

Cependant, cette alternative correspond aux deux enjeux dont relève la problématique de la gestion des mégots ; elle permet de mettre en place une opération contre les déchets et permet de créer des entreprises et donc des emplois.

 

On vous laisse regarder ça :

https://www.greenminded.fr/