The Great Bubble Barrier - Quand les bulles permettent de nettoyer les eaux

12/03/2020

Chaque minute, l’équivalent d’un camion de déchets plastiques est déchargé dans la mer et les rivières. C’est 1440 camions par jour et un total de 8 millions de tonnes par an.

Chaque minute, l’équivalent d’un camion de déchets plastiques est déchargé dans la mer et les rivières. C’est 1440 camions par jour et un total de 8 millions de tonnes par an.

 

L’enjeu de la situation est de récupérer un maximum de ces déchets déversés dans la mer pour préserver notre environnement. De nombreuses solutions ont été imaginées afin de récupérer ceux-ci, cependant beaucoup d’entre elles amenaient d’autres problématiques telles que: comment ne pas empêcher le passage des poissons et des bateaux au niveau de ces points de collecte des déchets ?

 

La solution, The Great Bubble Barrier 

C’est là que The Great Bubble Barrier rentre en jeu. Grâce à un ingénieux système, “La grande barrière de bulles” permet de récupérer les déchets plastiques dans les rivières sans empêcher les poissons et les bateaux de passer. La motivation des inventeurs de ce système est de protéger l’écosystème planétaire de la pollution plastique et ainsi maintenir et améliorer la qualité de vie sur Terre.

Schéma fonctionnement de la barrière de bulle

La première de ces barrières a été installée à Amsterdam et restera en place au moins jusqu’en 2021, ce qui est une longue durée pour ce type d’installations. Celle-ci permet d’éviter le déversement des déchets plastiques de la capitale dans la Mer du Nord. Cette initiative est une première mondiale dans le combat contre la pollution plastique. Ce projet a été commissionné par la région du Gooi, le Conseil de la Gestion de l’eau (Vecht Water Management Board) et la municipalité d’Amsterdam, en extension à “Amsterdam Clean Water” qui lutte pour nettoyer le plastique des eaux d’Amsterdam. La barrière se situe au Westerdok, un point stratégique puisque celui-ci est un passage de l’eau du canal d’Amsterdam vers le lac IJ, qui lui-même s’écoule dans le canal de la Mer du Nord et donc, dans la Mer du Nord.

 

Comment cela fonctionne ?

La grande barrière de bulles” ne collecte pas seulement le plastique à la surface de l’eau, mais aussi le plastique en dessous de la surface. Les bulles qui partent du fond du cours d’eau jusqu’à la surface créent un courant qui amène les déchets à la surface de la rivière. De plus, la barrière est disposée en diagonale du cours d’eau, ce qui permet d’utiliser le courant naturel de la rivière pour diriger les déchets vers un système de collecte des déchets. Ceci permet de récupérer le plastique 7j/7 et 24h/24 sans interruption.